Article rédigé par Antoine SENEX

Alors que Patrick Salameh est actuellement jugé par la cour d’assise du Var, nous apprenons qu’un détective privé est intervenu dans l’affaire.

Procès de Patrick Salameh

Patrick Salameh passe ses journées devant les jurets de la cour d’assise du Var à Draguignan devant laquelle il est jugé pour le meurtre de quatre femmes dont les corps n’ont jamais été retrouvés.

patrick salamehL’accusé nie en bloc les accusations alors que beaucoup d’indices concordants l’accablent.

C’est la deuxième fois que l’accusé passe devant les assises pour la même affaire et il avait été condamné en première instance par la cour d’assise d’Aix-en-Provence à la prison à perpétuité pour le meurtre de trois prostitués et d’une lycéenne en 2008.

Le nœud du problème réside dans le fait qu’aucun des quatre corps n’a été retrouvé. Les enquêteurs ont acquis la conviction que les corps ont été dissous dans l’acide. C’est une technique très employée par la mafia italienne notamment. Il suffirait de laisser un corps dans l’aide pendant plusieurs jours pour qu’il se dissolve totalement y compris les os et les dents.

Or une bouteille d’acide chlorhydrique a été retrouvée presque vide chez l’accusé. En plus, un expert a estimé que les trois siphons récupérés dans l’appartement de Saint-Mitre où auraient été tuées les filles de joie pourraient tout à fait correspondre à des siphons ayant été longuement exposés à de l’acide.

Le braqueur devenu maçon réfute totalement l’analyse de l’expert. Il contredit également les témoignages de ses voisins qui disent avoir senti une odeur de cadavre brulé, ce qui laisserait penser que Salameh aurait tenté de brûler les corps.

Un détective privé marseillais sollicité par Patrick Salameh

A l’occasion du procès, nous avons appris que l’accusé Patrick Salameh avait contacté un détective privé de Marseille afin de réaliser une contre-enquête pénale sur son dossier.

Comme l’a rapporté le détective Michel Fernandez à la cour, il a dû refuser pour la simple raison qu’il avait déjà été sollicité par la famille de la jeune lycéenne disparue.

En effet, la famille de Fatima Saiah l’avait alors sollicité pour tenter de retrouver leur enfant qui n’était pas encore considéré comme mort.

Malheureusement pour la famille, les recherches du détective privé marseillais n’avait pas abouti, au même titre que les recherches de la police judiciaire.



Contactez SENEX Détective privé au +33 (0)1 88 33 50 55 ou à l'aide du formulaire de la page contact.

Rédigez un commentaire :

*

Votre courriel ne sera pas publié.

© 2003-2020 - SENEX Détective privé - Tél : +33 (0)1 88 33 50 55
34, bd des Italiens PARIS 9 - AUT- 0 75 – 2 1 15 -0 9 – 16 – 20 16 0 5 3 8 2 5 9
3 bis, villa Jean Godard PARIS 12 - AUT- 0 75 – 2 1 16 -0 4 – 2 7 – 20 17 0 5 9 6 1 6 8
CNAPS : AGD- 0 7 5 -2 11 5 - 0 9- 16 - 20 16 0 5 3 8 2 5 6 et CAR - 0 75 - 20 2 2- 0 4 -2 1- 20 17 6 0 5 3 8 2 5 6
Confidentialité | Recrutement | Plan du site | Mentions légales | Media | Partenaires : HP Détectives | Fides

detective prive agree UFEDP