Article rédigé par Antoine SENEX

Jean-Louis Turquin est décédé il y a quelques jours sur l’île Saint Martin dans les Caraïbes. Le vétérinaire niçois avait fait la une des journaux il y a de nombreuses années à la suite de la disparition de son fils. Un détective privé installé à Nice avait d’ailleurs été engagé par le docteur Turquin pour le retrouver.

Disparition du fils de Jean-Louis Turquin

detective prive jean louis turquinDès potron-minet le 21 mars 1991, Jean-Louis Turquin contacte la police de Nice afin de signaler la disparition de son fils Charles-Edouard âgé de huit ans. Le commissariat central reçoit ses déclarations par la suite et le vétérinaire revient sur les circonstances de cette disparition.

L’enfant s’était couché la veille au soir vers 21 heures comme il en avait l’habitude. Il dormait d’ailleurs dans la même chambre que lui au sein de la bastide qui hébergeait la famille.

Son lit était a quelques mètres de celui de son fils mais il n’avait rien entendu après s’être endormi..

Le docteur semble bouleversé et va même jusqu’à offrir près de 15 000 euros (cent mille francs à l’époque) pour quiconque contribuerait à retrouver son fils disparu.

Au fil de l’enquête que mène la police, celle-ci apprend qu’il existait de fortes tensions au sein de la famille Turquin au point que madame Turquin avait prévu de quitter son mari. Celui-ci, amoureux transi de sa femme, ne l’entendait pas de cette oreille et aurait mis son veto à cette séparation.

Cependant, il y a avait déjà une séparation de corps dans la mesure où Michèle Turquin avait déjà quitté le domicile conjugal.

C’est ainsi que la police va diriger son enquête dans la direction d’un enlèvement familial.

Le docteur Turquin engage un détective privé de Nice

Le 13 mai 1991, le vétérinaire Turquin est inculpé pour l’assassinat de son fils et est envoyé directement en prison avant son procès.

Sa femme avait produit l’enregistrement d’une conversation téléphonique qu’elle avait eu avec son mari le 6 mai précédent et dans lequel celui-ci reconnaissait avoir tué leur fils.

Après 9 mois d’emprisonnement, le vétérinaire Turquin est remis en liberté et celui-ci en profite pour engager un détective privé de nice.

L’enquêteur privé va enquêter pour tenter de disculper le docteur et ses investigations vont le mener jusqu’en Israël. En effet, il pense que l’enfant a été enlevé par la mère, Michèle Turquin et qu’elle l’aurait confié à des personnes en Israël ou il vivrait dorénavant, caché.

Cette piste apparaît d’autant plus crédible que le père biologique l’amant de Michèle, de confession juive, et que cette dernière s’est rendue quelques temps avant la disparation en Israël pour visiter une école talmudique.

Malheureusement, le détective n’a jamais pu identifier et localiser les personnes qui auraient eu en charge Charles-Edouard Turquin en Israël.

Malgré un report du procès en raison de l’enquête du détective privé et des doutes certains, Jean-Louis Turquin est condamné le 18 mars 1997 à 20 ans de réclusion criminelle.

Rebondissement dans l’affaire Turquin

10 ans plus tard, en 2006, il sort de prison au bénéfice d’une libération conditionnelle et s’aperçoit que son fils n’est toujours pas déclaré mort alors même que la procédure l’aurait voulu. Cela nourrira un peu plus le doute.

En 2010, il part s’installer à St-Martin accompagné de sa nouvelle femme pour y exercer sa profession de vétérinaire.

Le 7 janvier 2017, le docteur Turquin est retrouvé mort par balle sur l’île de Saint-Martin. Son épouse, Nadine Turquin, est rapidement mise en examen et écrouée pour meurtre.

la Cour d’appel de Basse-Terre revient sur cette décision car, « les traces de poudres sur ses mains pouvaient venir par contamination au contact de son époux abattu » .

L’affaire suit son cours.

Jean-Louis Turquin est un homme qui s’est battu toute sa vie pour prouver son innocence comme l’a rappelé son avocat Maître Morice. Ce dossier met l’accent sur la contre-enquête pénale, une spécialité que peu de détectives privés exploitent bien que passionnante.



Contactez SENEX Détective privé au +33 (0)1 88 33 50 55 ou à l'aide du formulaire de la page contact.

Rédigez un commentaire :

*

Votre courriel ne sera pas publié.

© 2003-2020 - SENEX Détective privé - Tél : +33 (0)1 88 33 50 55
34, bd des Italiens PARIS 9 - AUT- 0 75 – 2 1 15 -0 9 – 16 – 20 16 0 5 3 8 2 5 9
3 bis, villa Jean Godard PARIS 12 - AUT- 0 75 – 2 1 16 -0 4 – 2 7 – 20 17 0 5 9 6 1 6 8
CNAPS : AGD- 0 7 5 -2 11 5 - 0 9- 16 - 20 16 0 5 3 8 2 5 6 et CAR - 0 75 - 20 2 2- 0 4 -2 1- 20 17 6 0 5 3 8 2 5 6
Confidentialité | Recrutement | Plan du site | Mentions légales | Media | Partenaires : HP Détectives | Fides

detective prive agree UFEDP