Article rédigé par Antoine SENEX

L’homme assis (appuyé sur une canne) est une huile sur toile peinte par Amadeo Modigliani en 1918. Il mourra moins de deux ans plus tard perdu d’alcool.

Histoire de L’homme assis (appuyé sur une canne) de Modigliani

Dans l’entre-deux guerres, lors de la biennale de Venise en 1930, nous apprenons que le tableau est la possession d’Oscar Stettiner, galeriste juif de nationalité britannique.

En 1941, alors que la France est occupée et sous le contrôle du pouvoir nazi, le Commissariat général aux questions juives fait disperser les biens de la galerie d’Oscar Stettiner par un administrateur provisoire conformément à la volonté du Reich.

C’est ainsi que le 3 juillet 1944, L’homme assis (appuyé sur une canne) est vendu pour la faible somme de 16 000 francs, à John Van der Klip, un marchand d’art américain.

A la suite d’une action judiciaire en restitution entreprise par Oscar Stettiner, John Van der Klip indique en 1947 qu’il a cédé le tableau à un officier américain qu’il n’est pas en mesure de nommer.

Ce n’est qu’en 1996 que le tableau refait surface à l’occasion de la vente aux enchères réalisée par la célèbre maison Christie’s.
Cette dernière indique que le tableau a été acheté entre 1940 et 1945 par un certain J. Livengood (qui est en fait un parent de Van der Klip comme le révèlera le journal Le Monde en 2016, John Livengood étant le petit-fils de John Van der Klip).

A l’occasion de cette vente aux enchères, le tableau est acquis par une société écran basée au Panama et dénommée International Art Center. Jusqu’alors, le propriétaire de cette entreprise était inconnu et les seuls noms qui apparaissaient étaient les membres du conseil d’administration, aussi administrateurs du cabinet Mossack Fonseca, c’est à dire des prête-noms.

Même si de fortes présomptions laissaient penser que le célèbre marchands d’art David Nahmad était le véritable propriétaire de l’oeuvre, cet écran de fumée juridique permettait à son véritable propriétaire d’être intouchable.

En 2011, Philippe Maestracci, petit-fils de Stettiner, relance alors l’affaire et s’attache les services d’un cabinet de détectives privés. Celui-ci parvient à retracer l’historique du tableau et à le localiser à Genève.

Par la suite, cette grande opacité est en partie levée grâce aux révélations des Panama papers. En effet, les personnes physique se cachant derrière la structure ont pu être identifiées et David Nahmad reconnu comme propriétaire.

C’est ainsi que le 8 avril 2016, le parquet de Genève (Suisse) a perquisitionné les locaux de la société Rodolphe Haller. Elle était soupçonnée de stocker l’oeuvre de Modigliani prétendument spolié. Le tableau a été séquestré dans les Ports francs de Genève.

Depuis lors, une bataille judiciaire est engagée entre les deux familles, Nahmad et Maestracci hériter de Stettiner. Avec un oeuvre estimée à 25 millions de dollars et devant la puissance financière et l’influence de David Nahmad, nous pouvons légitimement penser que l’issue de cette procédure est très incertaine.

David Nahmad est né en 1947 dans une riche famille de banquiers juifs séfarades d’Alep en Syrie. Il émigra successivement au Liban puis à Milan en Italie où il commença à investir dans l’art. Il va rapidement se constituer une collection sans nulle autre pareille.
A ce jour, il partage sa vie entre New-York, Paris et Monaco où il figure parmi les plus riches résidents avec une fortune personnelle estimée à plusieurs milliards d’euros.

Il possède une collection impressionnante partiellement exposée à Zurich en 2011 (des Picasso, des Matisse, des Léger, des Miro, des Mondrian, ainsi que six Kandinsky et sept Modigliani).
Avec ses frères et ses enfants, il aurait la plus grande collection privée au monde et représente sans aucun doute une des familles le plus puissantes dans le secteur de l’art.

Les investigations de notre cabinet de détectives privés en matière d’art

Senex Détective privé dispose d’un établissement situé bd des Italiens dans le 9ème arrondissement de Paris. Cette situation géographique lui offre une proximité immédiate avec la célèbre salle des ventes de Drouot située à quelques minutes, ainsi que des galeries parisiennes les plus prestigieuses des 3ème et 6ème arrondissement notamment (Daniel Templon, Thaddaeus Ropac, Karsten Greve…).

Le cabinet met ses compétences dans l’investigation au service de l’art et de ses acteurs (artistes, marchands d’art, collectionneurs, investisseurs, assureurs, commissaires priseurs…).

Le cabinet SENEX peut intervenir dans le cadre d’une procédure juridique, en collaboration avec le conseil ou le notaire du mandant ou pour le compte de compagnies d’assurance.

Dans le cadre de ses enquêtes, le cabinet sollicite des spécialistes et notamment des experts en histoire de l’art, marchands ou collectionneurs.

Les investigations se font dans le plus grand secret afin de préserver les intérêts du mandant.

Ces types d’investigations ont souvent une dimension internationale et le réseau du cabinet au sein de pays fiscalement avantageux peut être une valeur ajoutée appréciable (Luxembourg, Suisse, Liechtenstein…).

Les missions régulièrement confiées au cabinet dans ce domaine sont la recherche d’oeuvres d’art disparues, l’identification de propriétaires, la recherche d’héritier ou d’ayant droit ou bien encore des investigations à la suite de déclaration de sinistre.



Il est possible de contacter SENEX Détective privé par téléphone au 09 51 75 66 09 ou sur la page contact.

Ecrire un commentaire :

*

Votre courriel ne sera pas publié.

© 2003-2017 - SENEX Détective privé
34 bd des Italiens PARIS 9 - Tél : 09 51 75 66 09 - AUT- 0 75 – 2 1 15 -0 9 – 16 – 20 16 0 5 3 8 2 5 9
3 bis villa Jean Godard PARIS 12 - Tél : 07 64 08 06 83 - AUT- 0 75 – 2 1 16 -0 4 – 2 7 – 20 17 0 5 9 6 1 6 8
CNAPS : AGD- 0 7 5 -2 11 5 - 0 9- 16 - 20 16 0 5 3 8 2 5 6 et CAR - 0 75 - 20 2 2- 0 4 -2 1- 20 17 6 0 5 3 8 2 5 6
Detective privé Paris | Plan du site | Mentions légales