Antoine SENEX

evolution-marche-securite-2010-2016Une étude de l’INSEE rapporte les tendances économiques du marché de la sécurité en France.

Elle s’appuie sur des chiffres très récents qui permettent de mettre à jour une précédente étude datant de 2012 qui s’appuyait sur des chiffres de 2010.

Analysons en détails ces données afin d’en extraire la substantifique moelle sachant que la sécurité englobe l’activité économique des détectives privés.

L’étude INSEE 2016 sur le marché de la sécurité

L’INSEE, Institut national de la statistique et des études économiques, a publié le 18 octobre 2016 une étude intitulée « La sécurité : un secteur toujours en plein essor » dans laquelle l’organisme public réalise une analyse du marché de la sécurité en France en 2016.

Pour rappel, l’activité d’enquête privée est répertoriée 8030Z dans les nomenclatures APE et NAF, et fait partie du marché global de la sécurité.

En effet, si l’on détaille cette nomenclature, le chiffre 80 correspond à la section N « Activités de services administratifs et de soutien » et à la division « Enquêtes et sécurité ».

Cette division comporte trois groupes, chacun disposant d’une classe spécifique :

  • 8010Z : les « Activités de sécurité privée » c’est à dire les services de garde et de patrouille, ceux de transports de fonds, et ceux d’agents de sécurité.
  • 8020Z : les « Activités liées aux systèmes de sécurité » c’est à dire les opérateurs de surveillance et télésurveillance des systèmes de sécurité, ainsi que l’installation et la maintenance des systèmes
  • 8030Z : les «Activités d’enquête » c’est à dire les détectives privés

evolution-chiffre-affaires-detectives-prives-2010-2016Il est bien évident que le marché global de la sécurité qui s’élève à 8,3 milliards d’euros ne se répartit pas de manière égale entre ces trois secteurs mais plutôt de la manière suivante :

  • activités de sécurité privée : 77,5% du CA
  • activités liées aux systèmes de sécurité = 19,5% du CA
  • activités d’enquête = 3% du CA

Par ailleurs, voici un récapitulatif exhaustif des éléments qu’il faut retenir de cette étude et plus précisément pour les éléments qui concernent l’activité d’enquête.

Le marché de la sécurité ne connaît pas la crise

Comme nous pouvons le constater sur le graphe ci-dessous, les trois secteurs de la sécurité sont en nette progression depuis 2010.

Sur cette infographie, on peut voir une progression de l’ordre de 30% en l’espace de 5 années et demi pour les activités de sécurité.

La progression la plus forte concerne les activités liées aux systèmes de sécurité, c’est à dire essentiellement les installations d’alarme et de système de surveillance. La vague d’attentat depuis quelques années n’est pas étrangères à cette progression.

Dans le même temps, on peut voir que le marché de l’enquête est bien plus volatile. Ceci s’explique par le peu de sociétés qui existent dans le domaine (environ 800 entreprises d’enquête privée 8030Z en France au 1er janvier 2017) et l’irrégularité d’activité propre à ce métier.

Le marché de l’enquête privée en 2016

Chiffres-affaires-societe-enquetes-2016-franceancienneté-800-cabinets-enquetes-france-2016Si l’on reprend le précédent graphe et qu’on lui adjoint quelques précisons sur le marché des détectives privés, nous obtenons ceci :

Le chiffre d’affaires de l’ensemble des sociétés d’enquêtes privées en France passe de 50 millions d’euros en 2010 à 67,5 millions d’euros en juin 2016, soit une progression d’environ 35%.

Les 67,5 millions de chiffres d’affaires des sociétés d’enquête privé se répartissent de manière très inégales comme on peut le constater dans l’infographie qui suit.

Elle est basée sur les derniers bilans de 100 sociétés pour avoir une photographie à peu près exacte.

On remarque que plus de la moitié des sociétés d’enquête privée ont un chiffre d’affaire situé entre 50k euros et 250k euros. La moyenne se situe autour des 100k euros.

Si certaines sociétés de détectives privés de référence s’en sortent bien , bon nombre de petits acteurs ont du mal à joindre les deux bouts.

Par ailleurs, nous pouvons faire un focus sur le profil des sociétés d’enquête privée afin de mettre au jour leur ancienneté.

On peut constater qu’il s’est créé presque 80 nouvelles entités juridiques d’enquête privée en France en 2016 et que les entreprises de moins de 4 ans sont très représentées.

Si l’entrée dans la profession est rendue plus difficile depuis quelques années du fait d’une qualification professionnelle obligatoire, la multiplication des écoles de détectives amène sur le marché entre 80 et 100 nouveaux détectives.

En effet, aux deux écoles historiques de détectives privés que sont Paris II Assas Melun et l’IFAR, se sont adjoints l’université de Nîmes puis la formation ESARP.

Avec des promotions de 20 à 25 élèves pour chaque formation, c’est un afflux massif de nouveaux détectives qui arrivent chaque année (10% de l’effectif global des enquêteurs privés) et le marché ne peut de toute évidence pas tous les absorber du fait de l’étroitesse du marché de l’enquête privée en France.

Par ailleurs, cela affaiblit les sociétés historiquement implantées du fait de la morcellisation du marché. Ainsi beaucoup de sociétés périclitent au bout de quelques années et les sociétés de plus de 8 ans sont beaucoup moins nombreuses.

Repartition-agence-detective-prive-region-france-2017repartition-agences-detectives-prives-region-ile-de-france-2017En dehors des raisons économiques, il n’est pas évident de durer dans le métier de détective privé car c’est un métier éprouvant et chronophage.

La majorité des professionnels du secteur quitte la profession après quelques années.

Enfin, nous pouvons constater sur le diagramme qui suit que les enquêteurs privés sont mal répartis sur le territoire car près de 200 se concentrent en Ile-de-France et plus de 140 dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

La région Ile-de-France semble saturée comme beaucoup le professionnels le font remarquer depuis quelques temps.

Dans le même temps, les détectives privés semblent relativement peu implantés dans certaines régions comme la Bretagne, le Nord-Pas-de-Calais ou la Normandie (Haute et Basse Normande accueillent en tout 20 détectives seulement).

Le marché des détectives privés en Ile-de-France

Si la région Ile-de-France semble saturée car le marché n’est pas extensible, Paris est  particulièrement  concerné par cette densité de professionnels de l’investigation.

En revanche, il semble que les départements de l’Essonne, de Seine-et-Marne et du Val-d’Oise sont un peu négligés compte tenu de leurs potentiels économiques.

En cas de citation de passages de cet article ou de reprise des  infographies, le cabinet SENEX Détective privé vous rappelle qu’il est obligatoire de citer le cabinet SENEX Détective privé comme source et de faire un lien vers son site web.

En cas inverse, toute reproduction, même partielle, constituerait un acte de contrefaçon car des droits d’auteurs sont attachés à toute création de l’esprit.



Rédigez un commentaire :

*

Votre courriel ne sera pas publié.

© 2003-2022 - SENEX Détective privé - Tél : +33 (0)1 88 33 50 55
3, rue de Téhéran PARIS 8 - AUT- 0 75 – 2 1 20 -11 – 15 – 20 21 0 7 9 4 4 3 4
3 bis, villa Jean Godard PARIS 12 - AUT- 0 75 – 2 1 16 -0 4 – 2 7 – 20 17 0 5 9 6 1 6 8
CNAPS : AGD- 0 7 5 -2 02 6 - 0 5- 28 - 20 21 0 5 3 8 2 5 6 et CAR - 0 75 - 20 2 2- 0 4 -2 1- 20 17 6 0 5 3 8 2 5 6
Confidentialité | Recrutement | Plan du site | Mentions légales | Media | Partenaires : ARP |

detective prive agree UFEDP