Article rédigé par Antoine SENEX

La lutte anti-contrefaçon passe par la sanction des contrefacteurs mais aussi par de la prévention et des sanctions vis à vis des consommateurs. Voici un bref aperçu des tendances de consommation des acheteurs de contrefaçons en France.

Statistiques sur les acheteurs de contrefaçons

L’étude IFOP pour l’UNIFAB de septembre 20121 fait référence à ce jour. Intitulé « Les Français et les dangers de la contrefaçon », le sondage a été réalisé sur un échantillon de 999 personnes représentatives selon la méthode des quotas.

consommateur contrefaçonParmi les personnes interrogées :

  • 29% ont déjà acheté des marchandises contrefaites (35% en 2005)

  • 17 % ont déjà acheté des vêtements contrefaits

  • 15% seraient prêt à en acheter

  • 37% des acheteurs de contrefaçon déclarent avoir déjà acheté de la contrefaçon à leur insu

  • les lieux d’achat de contrefaçon (en France et à l’étranger) :

      1. sur un marchés ou dans une foire : 57%

      2. à la sauvette, dans la rue : 27 %

      3. sur internet : 26%

  • 29% considèrent cela comme un acte banal, un achat comme un autre

  • mais seulement 2 % achètent de la contrefaçon sans complexe et régulièrement

  • 56% estiment que c’est un moyen de lutter contre la vie chère

  • 48% considèrent ce n’est pas réservé aux personnes qui n’ont pas beaucoup d’argent

  • 89% déclarent qu’on peut acheter de la contrefaçon sans s’en rendre compte

  • 53% déclarent que certaines contrefaçons sont d’aussi bonne qualité que l’original

  • si 90% estiment qu’il y a un risque à acheter de la contrefaçon, ces risques sont associés à leur dangerosité (40%) ou à la nocivité potentielle (25%) plus qu’à un risque de contrôle des douanes ou de la police (13%) bien qu’il sachent à 85% qu’ils sont en infraction et que des poursuites judiciaires peuvent être entreprises.

  • parmi les acheteurs de contrefaçons, 95% n’ont jamais été contrôlés par la douane ou la police et 92% ne connaissent personne de leur entourage à qui cela est arrivé.

Par ailleurs, en plus de l’étude IFOP pour l’UNIFAB, le baromètre en ligne MarkMonitor® 2016 précise que 83% des internautes déclarent rechercher des produits authentiques sur Internet et 10% avoir acheté une contrefaçon non intentionnellement.

———————–

1 http://www.ifop.com/?option=com_publication&type=poll&id=2030&language=1


Il est possible de contacter SENEX Détective privé par téléphone au 09 51 75 66 09 ou sur la page contact.

Ecrire un commentaire :

*

Votre courriel ne sera pas publié.

© 2003-2018 - SENEX Détective privé - Tél : 09 51 75 66 09
34, bd des Italiens PARIS 9 - AUT- 0 75 – 2 1 15 -0 9 – 16 – 20 16 0 5 3 8 2 5 9
3 bis, villa Jean Godard PARIS 12 - AUT- 0 75 – 2 1 16 -0 4 – 2 7 – 20 17 0 5 9 6 1 6 8
CNAPS : AGD- 0 7 5 -2 11 5 - 0 9- 16 - 20 16 0 5 3 8 2 5 6 et CAR - 0 75 - 20 2 2- 0 4 -2 1- 20 17 6 0 5 3 8 2 5 6
Detective privé Paris | Plan du site | Mentions légales | Detective prive

detective prive agree CNAPSdetective prive agree UFEDP